mal_de_pierres4e couverture:

Au centre, l’héroïne, jeune sarde étrange « aux longs cheveux noirs et aux yeux immenses ». Toujours en décalage, toujours à contretemps, toujours à côté de sa propre vie… À l’arrière-plan, les personnages secondaires, peints avec une touche d’une extraordinaire finesse : le mari, épousé par raison pendant la Seconde Guerre, sensuel taciturne ; le Rescapé, à l’empreinte indélébile ; enfin, la petite-fille, narratrice de cette histoire, la seule qui permettra à l’héroïne de se révéler dans sa vérité. Mais sait-on jamais tout de quelqu’un, aussi proche soit-il…

.

J’aime beaucoup écouter des livres audio, c’est mon petit plaisir lors de mes trop longs trajets solitaires en voiture. J’ai une nette préférence pour les courts récits, qui peuvent s’écouter en un seul et même trajet. Je suis donc très bien tombé avec ce magnifique roman de Milena Agus, une histoire sobre et mélancolique. Je crois que la voix et la façon de raconter l’histoire y est pour beaucoup. Je lève mon chapeau à Sandrine Willems qui donne vie à ce roman, elle en fait une lecture très agréable. Une belle découverte à se procurer chez Audiolib. Ils ont une très belle collection et de plus en plus de choix!

8/10

.

Mal de pierres, Milena Agus, lu par Sandrine Willems, Éditions Liana Levi, Audiolib, 2008, Durée 2h50