Andrew_Davidson      coup_de_coeur_abeille

.

"L'amour est aussi fort que la mort, aussi dur que l'Enfer."

La mort sépare l'âme du corps,

Mais l'amour sépare toute chose de l'âme.

                              Maître Eckhart, mystique allemand

.

.

4e couverture:

Que feriez-vous si vous vous réveilliez sur un lit d'hôpital, le corps brûlé et couvert de cicatrices? Il ne vous resterait qu'à attendre la mort. À moins qu'un ange passe votre porte…

C'est le destin hors norme du héros des Âmes brûlées. L'accident terrible qui le met sur la voie mystique de sa rédemption.

Et le début d'une aventure hallucinante, du Moyen Âge à nos jours, de l'enfer à l'amour.

Gravement brûlé à la suite d'un accident de la route, le narrateur doit tout oublier de sa vie d'avant et recommencer à zéro. Durant sa convalescence à l'hôpital, il reçoit la visite de la mystérieuse et énigmatique Marianne Engel qui dit l'avoir connu dans un monastère allemand au cours du 14e siècle… Au cours de ses visite, elle lui raconte son histoire…

Un histoire incroyable mêlant légendes médiévales, amour, religion, qui oscille entre folie et fantastique. Tout comme le narrateur, dont on ne saura jamais le nom, on est complètement envouté par le récit de Marianne Engel. Les âmes brûlées est le premier roman de l'auteur Andrew Davidson et surement pas son dernier! Un auteur de grand talent et à l'imagination fertile. Un livre tout simplement magnifique. On ne ressort pas indemne d'une telle lecture… Total coup de cœur!

10/10

Elles en parlent beaucoup mieux que moi: La Liseuse et Karine :)

Et le site du livre qui vaut le détour!

Extrait:

"J'ai parfois l'impression qu'il y a quelque chose de profondément contraire à la nature même de l'homme dans le fait d'écrire, en particulier de la poésie. En proie à des accès de paranoïa due à la cocaïne, il m'arrivait de brûler mes cahiers de poésie et de regarder les pages se consumer une à une, les flammes crachant en l'air de petits flocons gris. Tandis que mes mots de cendre s'envolaient vers les cieux, je me sentais rassuré de savoir que ma personnalité profonde était à nouveau à l'abri: la meilleure équipe médico-légale du FBI n'arriveraient pas à reconstituer mes émotions. Dissimuler mes émotions les plus sincères dans mes écrits avait ce ci de beau que je pouvais les incinérer sans prévenir." P. 189

.

Les âmes brûlées, Andrew Davidson, Plon, 2009, 502p.

bani_re_tulipe_gif

.