jeudi 25 juin

Sous le choc...

Le Roi de la Pop est mort!

michael

Je suis totalement sous le choc. Michael Jackson, ma première idole est décédé aujourd'hui le 25 juin 2009. Quelle tragédie! J'avais seulement 2 ans lors de la sortie de l'album Thriller et déjà à cet âge j'adoooooorais Michael Jackson, j'ai même des vidéos à la maison où j'imite ses pas de danse et fait du lipsync sur ses chansons! Sur ces vidéos, je n'ai pas plus de 4 ans! Je ne compte plus le nombre de chorégraphies (en danse et en patinage artistique, sport que j'ai pratiqué pendant plus de 15 ans!) que j'ai fais sur ses chansons! J'écoute et aime toujours ses chansons, j'ai tous ses disques sur mon iPod!

Je vous laisse la vidéo de ma chanson favorite. Allez, je m'en vais danser...


Michael Jackson - Billie Jean

mike

Posté par aBeiLLe_ à 20:31 - - Commentaires [17] - Permalien [#]


Honneur

OrSoie m'a fait l'immense honneur de désigner La Ruche aux Livres parmi ses blogs préférés! Elle m'a décernée un Blog d'Or, rien de moins! J'en suis toute émotionnée! J'ai connu Soie lors du Swap Paris et j'ai eu l'extraordinaire bonheur d'être sa swappée. (voyez le résultat ici!)

J'aime explorer son joli blog, Soie dit en passant. Elle ne parle pas seulement de livres mais aussi de voyages et elle nous fait profiter de ses talents de photographe, elle parsème son petit chez-elle de magnifiques photos! Elle a aussi un 2e blog consacré à ses superbes photos. Soie, cet honneur me fait grandement plaisir, et saches que c'est réciproque! ;o)

L'étape la plus difficile c'est de nommer à mon tour MES Blogs d'Or. Mais je me prête au jeu avec plaisir! Alors, les voici:

mini_bee2Aifelle : Elle fait des photos ma-gni-fi-ques qui font rêver et nous redonne le sourire! Je visite son blog à

tous les matins et c'est la meilleure façon de débuter la journée! Elle a cette façon de parler des romans qu'elle lit qui nous donne envie de les lire nous aussi! Et tout comme moi, elle aime beaucoup la danse!

mini_bee2Celsmoon : Un coup de cœur pour son blog très accueillant et surtout pour celle qui l'écrit! Sa personnalité chaleureuse et pétillante m'a immédiatement plu et aussi parce qu'on a tout plein de point communs, dont un fort penchant pour un certain Louis qui nous aura permis de nous découvrir! ;o)

mini_bee2Hathaway : La future nouvelle mariée, dans quelques jours… Qui fait augmenter ma LAL et ma PAL à tout coup! On a des goûts littéraires très semblables. Tout plein de livres sur ma PAL sont là à cause d'elle! Dont ma lecture en cours L'histoire d'Edgar Sawtelle!

mini_bee2La Liseuse : Elle a un très joli blog, une belle bannière et elle réussi même à me donner envie de lire de la SFF! Ce n'est pas rien! J'aime aussi beaucoup ses billets sur les sorties à venir, qui nous donnent un avant goût de ce qui va se retrouver prochainement sur notre PAL! Et aussi, elle partage mon dernier coup de cœur pour le magnifique Les âmes brûlées!

mini_bee2Manu : Une autre future nouvelle mariée! Et amoureuse des chats. Son blog est vraiment chouette, il a l'apparence d'un site de pro. J'adore ses couleurs et surtout son petit chat noir qui ronronne quand on le flatte!!!! Et son petit Tigrou avec qui on peut jouer avec notre souris! Je n'aime pas seulement le blog de Manu pour sa configuration mais aussi et surtout pour ses billets tentateurs! Une autre augmentatrice de PAL!

mini_bee2Rory : Parce que j'aime le rose de son blog, les citations qu'elle ajoute en haut de chaque messages qu'elle parsème allègrement de jolie images. Elle n'est pas seulement une amoureuse des livres, elle est une véritable séries addict! (comme moi!) Et en matière de mode, elle a un goût sûr et des doigts de fée, ses créations sont dignes des grandes boutiques!

Et j'ajoute à ceux-ci les 197 blogs de mon Google-Reader, où j'aime me perdre et surtout piger de merveilleuses idées lectures. En pénétrant dans le merveilleux monde des blogs littéraire, j'ai ouvert une véritable Boîte de Pandore. Merci!

mini_bee2 mini_bee2 mini_bee2 mini_bee2 mini_bee2 mini_bee2 mini_bee2 mini_bee2 mini_bee2 mini_bee2 mini_bee2 mini_bee2 mini_bee2 mini_bee2 mini_bee2 mini_bee2 mini_bee2 mini_bee2

Posté par aBeiLLe_ à 01:47 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

mercredi 24 juin

fleurdelislinefleurdelisline

fleur_lys

BONNE FÊTE QUÉBEC !

fleurdelislinefleurdelisline

Posté par aBeiLLe_ à 04:02 - Commentaires [6] - Permalien [#]

mardi 23 juin

L'arrache-coeur - Boris Vian

vian4e couverture:

Voilà un coin de campagne où l'on a de drôles de façons… La foire aux vieux, par exemple. Curieuse institution! On sait bien aussi que tous les enfants peuvent voler comme des oiseaux dès qu'ils étendent leurs bras – mais est-ce une raison suffisante pour les enfermer derrière des murs de plus en plus hauts, de plus en plus clos? Le psychiatre Jacquemort se le demande – puis ne se le demande plus, car il a trop à faire avec la honte des autres, qui s'écoule dans un bien sale ruisseau.

Mais nous, qui restons sur la rive, nous voyons que Boris Vian décrit simplement notre monde. En prenant chacun de nos mots habituels au pied de la lettre, il nous révèle le monstrueux pays qui nous entoure, celui de nos désirs les plus implacables, où chaque amour cache une haine, où les hommes rêvent de navires, et les femmes de murailles.

En ouvrant ce roman, j'ai pénétré dans un univers totalement délirant! Je ne connaissais pas du tout cet auteur avant mon voyage à Paris l'an dernier où je me suis procuré ce roman et aussi L'écume des jours. Il traînait dans ma PAL depuis bientôt 1 an et je crois que c'est le meilleur moment pour le découvrir puisque aujourd'hui on commémore le 50e anniversaire de la mort de ce grand écrivain. Soie nous a proposé de publier un petit billet sur une de ses oeuvres.

L'histoire de L'arrache-cœur est drôlement absurde. Et j'adore l'humour absurde! L'écriture de Vian est très poétique, je ne m'attendais pas du tout à ça et j'ai été agréablement surprise! Il signe ici un roman satirique et humoristique, une critique de la société complètement loufoque. Un roman drôle et inventif. Qu'elle découverte!

9.5/10

Extrait:

"On ne reste pas parce qu'on aime certaines personnes ; on s'en va parce qu'on en déteste d'autres. Il n'y a que le moche qui vous fasse agir. On est lâches." p.120

.

Boris_Vian

Boris Vian 1920-1959

.

Boris Vian est né le 10 mars 1920 à Ville-d'Avray dans les Hauts-de-Seine. Il était un écrivain français, ingénieur de l'École centrale, inventeur, poète, parolier, chanteur, critique, musicien de jazz (trompettiste), conférencier, scénariste et traducteur (anglo-américain). Il a également publié sous les pseudonymes de Vernon Sullivan, de Bison Ravi, de Baron Visi ou de Brisavion (anagrammes de son nom). Il a écrit onze romans, quatre recueils de poèmes, plusieurs pièces de théâtre, des nouvelles, de nombreuses chroniques musicales, des scénarios de films, des centaines de chansons. Il est décédé à Paris le 23 juin 1959, terrassé par une crise cardiaque alors qu’il assistait à l’avant-première de J’irais cracher sur vos tombes, film adapté de l’un de ses plus fameux romans. Il n’avait que 39 ans.

L'arrache-coeur, Boris Vian, Pauvert, Le livre de Poche, 1979, 221p.

.

mini_bee

Posté par aBeiLLe_ à 23:15 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

lundi 22 juin

Tag à la manière de Sei Shônagon

ghost_whisperer_g_n_rique*

.

Gio a eu l'idée d'un petit tag poétique pour rendre hommage à Sei Shônagon et c'est Celsmoon qui m'a taguée à mon tour. Il suffit donc d'associer une image à chacune des 12 propositions.

.

Choses qui font battre le cœur: Entendre la voix de mon amoureux quand je suis loin de lui.

Choses qui font naître un doux souvenir du passé: Revoir des amis qu'on a pas vu depuis longtemps.

Choses qui ont une grâce raffinée: Les mouvements gracieux d'une danseuse.

Choses qui gagnent à être peintes: La beauté de la nature.

Choses qui donnent une impression de chaleur: Les bras d'un ami lors de moments difficiles.

Choses embarrassantes: Rougir facilement, tout le temps.

Choses qui emplissent l'âme de tristesse: La peine de ceux qu'on aime.

Choses qui sont les plus belles du monde: La nature qui reprend vie au printemps.

Choses qui semblent pures: Le rire d'un enfant.

Choses que l'on a grand hâte de voir ou d'entendre: Les paysages grandioses de la Grèce.

Choses qui donnent confiance: L'amour.

Choses vénérables et précieuses: Les souvenirs.

.

.

On doit par la suite faire un lien vers le billet de Gio (ici) pour qu'elle puisse mettre toutes nos réponses ensemble et les publier par la suite. On doit aussi inscrire un petit commentaire sur son blog pour l'aviser qu'on a complété le tout.

.

Et comme c'est un tag, on doit le faire circuler! Alors je le passe à Aifelle  Hathaway  keisha et La Liseuse.

.

.

mini_mini_bee

                                                 

*image tirée du générique de Ghost Whisperer

Posté par aBeiLLe_ à 00:03 - - Commentaires [13] - Permalien [#]


dimanche 21 juin

policierdadscieurdadfarmerdad

pompierdadordidadplombierdad

cookdadfacteurdadcravatedad

Bonne fête des pères à tous les Papas!

Posté par aBeiLLe_ à 07:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

La grammaire est une chanson douce - Erik Orsenna

orsenna

les mots ne sont pas seulement beaux. Ils disent la vérité.

.

Présentation de l'éditeur:

La grammaire est une chanson douce est une fantaisie joyeuse. Jeanne, la narratrice, pourrait être la petite sœur d'Alice, l'héroïne de Lewis Caroll, précipitée dans un monde où les repères familiers sont bouleversés.

Avec son frère aîné Thomas, elle voyage beaucoup : leurs parents sont séparés et vivent chacun d'un côté de l'Atlantique. Un jour, leur bateau fait naufrage et, seuls rescapés, et privés de leurs mots, ils échouent miraculeusement sur une île inconnue. Accueillis par Monsieur Henri, un musicien poète et charmeur, ils découvriront un territoire magique où les mots mènent leur vie : ils se déguisent, se maquillent, se marient.

C'est une promenade dans la ville des mots, pleine d'humour et de poésie, où les règles s'énoncent avec légèreté. Les tribus de verbes et d'adjectifs, les horloges du présent et du passé s'apprivoisent peu à peu, au rythme des chansons douces de Monsieur Henri.

Le roman d'Orsenna est un conte enchanteur et fantaisiste se rapprochant du Petit Prince ou des Fables de La Fontaine. Comme eux, il est rempli d'images évocatrices et d'une douce fantaisie. C'est un hommage vibrant aux mots et à la beauté de la langue française. Une jolie histoire à la fois instructive et ludique. Erik Orsenna nous fait voyager au pays des mots et réussit le pari de nous faire apprécier la grammaire. Je crois que jamais je n'ai autant souligné de passages dans un livre, c'est que chaque phrase est une petite douceur pour nous, amants des mots! Un petit bijou!

9/10

Extraits:

"l'imparfait, c'est du temps qui prend son temps…" p. 15

"Je n'avais jamais prêté assez attention aux mots. Pas une seconde, je n'aurais imaginé qu'ils avaient chacun, comme nous, leur caractère." p. 77

"Je savais maintenant, et pour toujours, que les mots étaient des êtres vivants rassemblés en tribus, qu'ils méritaient notre respect, qu'ils menaient, si on les laissait libres, une existence aussi riche que la nôtre, avec autant de besoin d'amour, autant de violence cachée et plus de fantaisie joyeuse." p. 93-94

"- Fais confiance au papier, Jeanne. Les mots aiment le papier, comme nous le sable de la plage ou les draps du lit. Sitôt qu'ils touchent une page, ils s'apaisent, ils ronronnent, ils deviennent doux comme des agneaux, essaie, tu va voir, il n'y a pas de plus beau spectacle qu'une suite de mots sur une feuille." p. 122

La grammaire est une chanson douce, Erik Orsenna, Stock, Le Livre de Poche, 2001, 150p.

.

line_bee

Posté par aBeiLLe_ à 00:52 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

samedi 20 juin

Tag à voeux!

bee_tr_fle2

J'ai été taguée par la copine Rory, qui est une une vraie couturière aux doigts de fée doublé d'une LCA convaincue! Son blog est très convivial et celle qui le tient super sympathique. En vraie fana de mode, elle a un goût sûr pour les livres, les vêtements et même les séries télés. Ne soyez pas gênés, allez la visiter, vous ne serez pas déçu!

Alors ce tag... Les règles du jeu:

Écrire 8 souhaits:

- Dénicher le paradis sur terre, un petit nid douillet où nous vivront heureux et auront beaucoup d'enfants!

- Trouver un travail qui me plaît plus près de la maison et des gens que j'aime, ne plus devoir partir au loin pour travailler…

- Faire le tour du monde, voir tous les pays qui me font envie!

- Voyager à l'intérieur des livres, ça aussi ce serait chouette!

- Vivre encore tout plein de ces petits bonheurs quotidiens qui font du bien!

- La santé pour tous ceux que j'aime!

- Avoir du temps, beaucoup de temps, pour réaliser tous mes rêves!

- Et bien sûr, un monde en paix!

Dire à quoi fait penser les 10 mots suivants:

Message: Quelqu'un pense à moi!

Blog: Découvertes

Prix du livre: Vive les bouquineries!

Croix: Carte aux trésors

Scraps: La Quinquin, la meilleure Scrappeuse!

Créations: Artistes

Bonheur: Sourire

Vie: Bonheur

Enfant: Pureté et rires

Passion: Partage

Je dois maintenant taguer 8 personnes, mais je crois bien que ce tag a fait le tour des blogueuses que je connais… S'il n'est pas passé par chez vous et qu'il vous tente, ne vous gênez pas!

bee_tr_fle

Posté par aBeiLLe_ à 04:42 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

vendredi 19 juin

Les Grands-mères - Doris Lessing

Les_grands_m_res4e couverture:

Un été au bord de la mer. Deux familles apparemment sans histoires se prélassent au soleil : Roz et Lil, deux femmes mûres mais encore belles, leurs fils, deux hommes séduisants dans la force de l'âge, et leurs charmantes petites-filles tout occupées à leurs jeux d'enfants. Depuis toujours Roz et Lil sont aussi inséparables que des sœurs jumelles, et l'affection qu'elles se portent s'est doublée peu à peu d'un amour pour le moins trouble de chacune pour le fils de l'autre. Ce jour-la les règles du jeu vont changer. Mais qui a vraiment les cartes en main.

A 86 ans, Doris Lessing signe un texte sulfureux et dérangeant sur des amours scandaleuses. Roman du non-dit et de la dissimulation, Les Grand-mères fait résonner haut et fort la plume de la grande dame des lettres anglaises.

J'ai eu envie de découvrir cette auteure suite à son Prix Nobel de littérature en 2007. J'ai pioché au hasard ce petit roman à la biblio et j'ai été déçu de ma première rencontre avec cette grande dame de la littérature anglaise. J'ai trouvé l'histoire un peu futile, un style d'écriture très trop simple. Les personnages sont peu attachants, j'aurais aimé les connaître un peu mieux et comprendre mieux les raison qui les poussent à faire certains choix. L'ensemble est un peu froid. Un roman qui laisse un goût d'inachevé.


4/10

Les Grands-mères, Doris Lessing, Flammarion, 2005, 127 p.

bee_ruche2

Posté par aBeiLLe_ à 19:55 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

mercredi 17 juin

La douceur des hommes - Simonetta Greggio

greggio       L'âge n'est qu'une facette de l'être.

4e couverture:

"Toute ma vie, j'ai aimé, bu, mangé, fumé, ri, dormi, lu.  De l'avoir si bien fait, on m'a blâmée de l'avoir trop fait.  Je me suis bagarrée avec les hommes pendant plus de soixante ans.  Je les ai aimés, épousés, maudits, délaissés.  Je les ai adorés et détestés, mais jamais je n'ai pu m'en passer...  La chaleur des hommes, qui m'a si bien enveloppée, ne fait que me rendre plus odieux ce grand froid qui avance.  Il n'y a pas de bras assez puissants pour m'en préserver, dans la nuit qui vient."

                                                                                          

La douceur des hommes est un roman très nostalgique des amours du temps passé. Amours raconté par Fosca, vieille dame rendue à la fin de sa vie, à Constance, jeune femme qu'elle a rencontré, par hasard, à Venise quelques années plus tôt. Simonetta Greggio a mit beaucoup de sensualité dans son écriture, mais je m'attendais à mieux… La langue est plutôt agréable et ça se lit bien. Mais j'avais l'impression de lire une suite d'énumération de rencontres avec les hommes qui ont marqué la vie de Fosca. Et à mon avis, ce personnage manque un peu d'humanité, je l'ai trouvé très artificielle. J'ai beaucoup aimé les 10 premières pages du roman. Dans ces quelques pages, j'ai souligné plein de jolies phrases, mais la suite se gâte et m'a un peu ennuyée. Au final, plutôt banal…

6/10

.

Extraits:

"Ce ne sont que les premières larmes qui coûtent, les autres ne font qu'apprivoiser le chagrin." p. 12

"Ma vertu, c'est les hommes. Mon rythme, c'est eux. Leur douceur. Il faut juste leur en laisser la possibilité, tu sais, le droit de l'être. C'est si dur de devenir un homme: c'est pour ça qu'il leur faut cacher cette douceur. Un homme doux transporte avec lui l'enfant qu'il a été et le vieillard qu'il sera, sa violence et la fierté de savoir y renoncer. Il est plus doux qu'un père et une mère, plus doux qu'une gorgée d'eau pour qui meurt de soif. Une homme doux, c'est toute la douceur du monde, c'est la salive su un genou écorché, et la dernière rose en décembre, et la truffe de ton chien qui te fouille le visage à ton premier chagrin." p. 21-22

"Pendant mon rêve j'ai découvert où vont les vagues quand elles meurent sur la grève et la flamme d'une bougie quand on la souffle. Où vont les vieilles chansons dont on a oublié le refrain. Les baskets dépareillées et toutes les chaussettes qu'on perd dans la machine à laver. Où vont les amours impossibles et aussi les amours vécues et finies. Les baisers non donnés. Les caresses et les regards incompris. Les dents de lait des enfants. Les mots doux écrits au petit matin. La trahison d'un ami. Et plein d'autres choses inexplicables, les mails partis et jamais reçus. Les pensées qu'on est tout près d'attraper et qu'on n'attrape pas. Ces images juste avant de s'endormir. Ces boucles d'oreilles que ma mère m'avait données. D'où est sortie cette voiture qui a tué sur le coup le seul chat que j'aie jamais aimé dans ma vie, Mitzi la douce. Je ne vais pas continuer la liste, bien trop longue: toutes ces choses vont dans la tanière de l'ogre, un ogre qui ne fait pas peur, mais qui le devrait pourtant. C'est chez lui la brèche, la fissure du monde, c'est lui l'éboueur, ce personnage grotesque qui régule l'univers, le patron con du chaos." p. 142-143

.

La douceur des hommes, Simonetta Greggio, Stock, Le Livre de Poche, 2005, 153p.

..

bisou_bee bisou_bee bisou_bee bisou_bee bisou_bee bisou_bee bisou_bee bisou_bee bisou_bee bisou_bee

Posté par aBeiLLe_ à 02:41 - - Commentaires [15] - Permalien [#]