monikafeth4e couverture:

Lorsque sa meilleure amie Caro est retrouvée assassinée, Jette jure publiquement de la venger, attirant ainsi sur elle l'attention du meurtrier.

Chaque jour, Jette essaie de se reconstruire et d'oublier. Elle fait bientôt la connaissance d'un garçon qui semble pouvoir lui redonner le goût de vivre et tombe éperdument amoureuse. Mais Jette est loin de soupçonner à qui elle a réellement affaire...

.

J’ai choisi ce roman au hasard dans le rayon jeunesse de la biblio, attirée par sa très jolie couverture noire et sa belle fraise rouge. J’ai été bien surprise d’y découvrir un thriller pour ado/jeunes adultes. (Pour info, avant de lire un roman, je ne lis JAMAIS la 4e de couverture, simplement parce que j’aime les surprises!!! Je la lis seulement après avoir lu le roman!)

Ce que j’ai trouvé intéressant avec ce roman, c’est qu’on ne prend pas les lecteurs adolescents pour des enfants, une impression que j’ai souvent avec la littérature jeunesse. Le ton, les mots utilisés et le thème du roman sont résolument « adulte ». Le cueilleur de fraises est loin d’être une histoire d’aventure, c’est plutôt un roman d’ambiance, où on explore la psychologie des personnages, un point qui habituellement me dérange dans la littérature jeunesse, le manque de profondeur des personnages. Ici, c’est le centre de l’histoire. Le rythme lent, la narration à plusieurs personnages en font un roman très intéressant et agréable.

8/10

Le cueilleur de fraises, Monika Feth, Hachette Jeunesse, 2007, 416p.

.

catbeefraises