lundi 27 septembre

Polaroïds - Sophie Létourneau

Polaroid4e couverture:

Quarante scènes, quarante images, quarante récits... Autant de polaroïds d'une seule et même histoire. Quarante prises sur le réel, un réel, celui d'une jeune femme, celui d'une mémoire vive en pleine action.

Par ces toutes petites touches, par ces instantanés de moments doux-amers, la narratrice s'offre et se dérobe à la fois. Et c'est le corps qui, le plus souvent, murmure la dictée : du corps enfantin, nain, de l’inconfort et des petites maladies, on suit le fil jusqu’à cette inévitable envie d’un corps de beauté. Des petites morts aux baisers volés, des grandes espérances aux amours mal placés, voici un portrait fascinant de la Objectif_PALjeunesse dans ce qu'elle a de trouble pour qui en vit les écueils : malaises, mal-être, déceptions, mais moments de joie également, parfois de joie parfaite.

Polaroïds vous propose un voyage dans les limbes d'un passé pas si lointain, dans les limbes de ces ineffaçables souvenirs qui façonnent ce que l'on appelle bien trop légèrement « l'âge ingrat ».

D_fi_La_plume_quebecoiseJ'ai lu ce bouquin il y a environ un mois et  je tente tant bien que mal d'en écrire un billet, mais comble de malchance, je ne me rappelle pas grand chose de cette lecture! Je me rappelle seulement que ce sont des nouvelles, des petits instantannés de vie d'à peine 2-3 pages chacun, des - bons et moins bons - souvenirs, d'enfance surtout. Une lecture rapide, mais qui ne me laisse pas grand chose, sinon un livre en moins sur ma PAL!

4.5/10

Polaroïds, Sophie Létourneau, Québec Amérique, 2006, 164p.

.

.

fillette

Posté par aBeiLLe_ à 09:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


samedi 25 septembre

Chloë arrive en ville - Jacinthe Leclerc & Eva Rollin

Chloe_Arrive_En_Ville4e couverture:

"Charmant ce type, hé, hé, tu en as bu combien déjà ?"

Rien ne va plus pour Chloë. Elle est licenciée le jour même où elle emménage dans son nouvel appartement et Jake, son amoureux, lui annonce qu’il veut prendre une pause. Heureusement, il y a les copines… Et le nouveau bar de son nouveau quartier qui devient pratiquement une extension de son logement. Cette fréquentation assidue l’amène d’ailleurs à se poser des questions sur sa consommation d’alcool. Dépendance ou simple divertissement? Il faut dire qu’Artie, le serveur, n’y est pas pour rien…

Racontée avec humour et ironie, Chloë arrive en ville est la chronique d’une remise en question. Celle d’une fêtarde impénitente qui tente de prendre un nouveau départ.

.

.

Je suis vraiment désappointée par cette BD. Je suis une grande fan du travail d'Eva Rollin, je trouve son coup de crayon vraiment savoureux, ses personnages prennent vie au bout de son crayon, mais ici, le charme n'a pas opéré. J'ai trouvé l'histoire vraiment moche, les dessins sans éclats, à la mesure de son héroïne fadasse et alcoolique, qui ne fait que boire, boire, boire, c'est triste à en mourir - quand c'est supposé être drôle... Mais alors là, avec moi, ça n'a pas fonctionné une seule seconde. Passez votre tour, je vous le conseille!

.

3/10

Chloë arrive en ville, Jacinthe Leclerc & Eva Rollin, Glénat Québec, 2009, 48p.

.

.

smieylabeille2

Posté par aBeiLLe_ à 08:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

jeudi 23 septembre

Swap musique et littérature

Swap_musique_et_litterature

Lucie du blog Clavier bien tempéré a eu la bonne idée de lancer un swap qui mèle musique et littérature. Je n'ai pas réfléchit une seule seconde avant de m'inscrire tellement ce thème me parle!

Je vous invite à participer vous aussi! Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 4 octobre, pour tous les détails et quelques suggestions de bouquins sur le thème c'est juste ici !

Posté par aBeiLLe_ à 10:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

mercredi 22 septembre

Morsure - Kelley Armstrong

morsure4e couverture:

Elena Michaels est un loup-garou et la seule femelle de son espèce. Voilà qui n'est déjà pas banal. Mais en plus, elle fait tout ce qu'elle peut pour être normale. Elle voudrait une vie ordinaire, sans ses désirs inhumains, sa sauvagerie, sa faim et ses instincts de chasseuse. Mais la Meute fait appel à elle, Enfreignant les lois du clan, des déviants menacent de dévoiler leur existence. Elena obtempère, car la loyauté du sang ne se discute pas. Et au cours de son combat, elle découvrira sa vraie nature...

Morsure revisite le mythe du loup-garou de façon fort originale parce qu’il nous montre une vision féminine des loups-garous. Sans pour autant laisser «le  masculin» de côté. Clayton *soupir* !

Le récit nous entraîne à la frontière de la sauvagerie. Il s'adresse à un public résolument adulte. Dans ce Objectif_PALroman, les loups-garous sont beaucoup plus près de la bête que de l’humain. Et je n'étais pas nécessairement prête à ça en ouvrant le roman. Où j’ai eu le plus de difficulté, c’est lors des quelques scènes de chasse. Elles sont un peu trop explicites à mon goût et j’ai eu du mal avec tant de cruauté envers les animaux. Si on met de côté ces quelques passages, j'ai quand même assez apprécié l'histoire.

Elena est la seule femme loup-garou. Elle tiraillée entre deux mondes celui des humains et celui des loups. Elle a de la difficulté à s'adapter à l'un et à l'autre. Malgré qu’elle soit la seule femme de son espèce, avec certains pouvoirs qui la rendent quasi invincible, elle m’a parfois fait levé les yeux au ciel tellement elle est bête et stupide à la limite exaspérante. Le fait qu'elle est incapable de se "brancher" y est pour beaucoup. Mais, je me dis que dans sa situation, j'aurais certainement de la difficulté à accepter tout ça. Mais je finirais tout de même à succomber… à Clay, parce que, hummmm…

Je lirai certainement le 2e tome Capture, parce que Clay…

.

7.5/10

.

.

Une sexy lecture offerte par Bladelor. ;o)

.

.

Morsure, Kelley Armstrong, Bragelonne-Milady, 2007, 535p.

.

.

bee_friendly_coffee

Posté par aBeiLLe_ à 00:05 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

mardi 21 septembre

Swap au long cours - Part 3!

Parce que j'ai la réputation (pas surfaite ceci dit!) d'être gourmande (je l'assume pleinement, soit dit en passant) Lucie et moi avons choisi pour le 3e envoi du swap au long cours le thème Gourmet/Gourmande. J'ai découvert en préparant mon colis que Lucie est elle aussi une vraie gourmande! Elle veut même qu'on rempile l'an prochain et qu'on se refasse un colis sur le thème. J'ai pas besoin de vous avouer que je suis tout à fait en accord avec cette idée! :o)

Trève de bavardages, voici en photos le contenu de ce délicieux colis.

SwapLong3_01

Par chance, j'ai une grande table!

SwapLong3_02

Des bouquins qui me font envie! (J'ai bien hâte de terminer la lecture des polars du Prix Points pour pouvoir les lire!)

- L'école des saveurs d'Erica Bauermeister

- Les croissant du dimanche d'Annie Saumont

- Cuisine et dépendances d'Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri

- Étoiles de Simonetta Greggio

SwapLong3_03

Pas moins de 5 livres de cuisine et une revue gourmande!

- Cuisine et Vins de France le magazine de cuisine préféré de Lucie.

- La cuisine des séries de Anne Martinetti. Je trouve l'idée très originale, des recettes des personnages de nos séries préférés!

- Le livre (de) nos chouettes recettes gourmande et (encore) secrètes de Michel et Augustin les trublions du goût. Trop mignonnnnnnnnnn! J'adore!

- Recettes au fromage et Chocolat de La Popote des Potes. Fromage et chocolat, deux aliments sans lesquels je ne peux vivre! Mmmm! Les recettes me font saliver!

- 200 bons petits plats italiens des éditions Marabout dont j'adore les livres de recettes, facile et délicieuses!

SwapLong3_04

Les gourmandises miam, miam!

- Chocolat Noir Dolfin au poivre rose, j'aime bien découvrir des trucs originaux!

- Chocolat Noir Dolfin aux poires et amandes grillées, encore là très original, j'ai bien hâte de découvrir!

- Petits carrés pas tout à fait carrés aux noisettes et chocolat noir. J'ai découvert les petites douceurs de Michel et Augustin et franchement, c'est un délice! J'en croque justement un petit carré pas vraiment carré en écrivant ce billet!

- Des Petits sablés ronds et bons aux amandes et aux noisettes ainsi qu'au beurre un peu salé de Michel et Augustin. Les emballages de ces petites friandises sont tout simplement craquants! Des petites phrases délicieuses parsemées ici et là sur l'emballage, c'est vraiment joli!

- Et pour accompagner le tout, un magnifique carnet de recettes!

Et le clou de ce sublime colis, un magnifique tablier personnalisé fait par la talentueuse Pétronie (je vous invite à aller faire un tour sur son blog, elle fait de mignonnes choses avec ses dix doigts)

SwapLong3_05

Les détails, le petit plus qui fait plaisir!

SwapLong3_06

Et la classique photo de groupe!

SwapLong3_07

Merci de tout coeur ma belle Lucie! Un sans faute, encore une fois! Chaque fois que je vais faire une recette tirée d'un de ses livres, je vais penser à toi!

Et un gros merci aussi à Bladelor pour l'organisation de cet exceptionnel swap auquel je participe avec toujours autant de plaisir.

Pour voir le colis (ou plutôt ce qui en reste... Vive la poste... Grrrrrrrrrr!) que j'ai envoyé à Lucie, c'est ici.

Posté par aBeiLLe_ à 03:21 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

mercredi 08 septembre

Mes alliances - Elizabeth Gilbert

mes_alliances"Rien n'empêche un poisson et un oiseau de tomber amoureux, mais où vont-ils vivre?"

Présentation de l'éditeur:

À la fin de son périple autour du monde qu'elle relata dans Mange, Prie, Aime, Elizabeth Gilbert s'éprenait de Felipe, citoyen australien natif du Brésil. Ils se jurèrent fidélité, mais, échaudés par des séparations douloureuses, se promirent de ne jamais convoler en justes noces. Le Ciel, ou plutôt l'immigration américaine, en décida autrement : le couple serait obligé d'envisager une union officielle afin que Felipe puisse remettre les pieds aux États-Unis.
"Condamnée" à se marier, Elizabeth Gilbert résolut de juguler sa peur de l'institution en s'y intéressant de plus près. Pendant près d'un an, et tout en parcourant l'Asie du Sud-est avec son compagnon dans l'attente d'un visa en règle, elle se consacra à l'étude de ce sujet. Mes alliances est le fruit des réflexions d'une femme qui a cherché à se réconcilier avec l'idée du mariage.

.

Quand le service de presse des Éditions Calmann-Lévy m'a proposé ce roman, j'étais plutôt enthousiaste. J'avais bien hâte de découvrir la suite de son précédent roman Mange, prie, aime que j'ai lu l'an dernier.

À ma grande surprise, je me suis trouvée plongé dans ce qui m'a semblé une analyse sur le mariage à travers les époques et les différentes cultures et non un roman proprement dit. Je dois vous avouer d'emblée que le sujet ne m'interpelle pas, mais alors là, pas du tout! Je m'attendais à une histoire dont le propos central est le mariage et non à une étude sur le sujet. Cette suite de faits et d'anecdotes m'a profondément ennuyé. De façon générale, j'ai trouvé le livre fade, sans couleur et beaucoup trop convenu. Il manque l'étincelle de coquinerie et le soupçon d'autodérision que j'ai tant apprécié de Mange, prie, aime. Plusieurs passages mérite quand même qu'on s'y attarde; la rencontre entre l'auteure et Mai la petite vietnamienne et sa grand-mère. J'ai aussi beaucoup aimé la candeur de Keo et de sa timide femme Noi. Mais au final, ça traîne en longueur et ça manque cruellement de croustillant. Le charme n'a pas opéré cette fois-ci. Dommage…

5/10

Extrait:

"Ainsi œuvre l'intimité au fil du temps. Ou un mariage, après plusieurs années: on se raconte des histoires, on hérite chacun des souvenirs de l'autre, et c'est comme ça, en partie, que chacun devient une annexe de l'autre, un treillis sur lequel nos biographies respectives peuvent grimper. Les souvenirs de Felipe sont devenus une part de ma mémoire; ma vie s'est tissés dans l'étoffe de la sienne." P.279

.

.

Je remercie Les Éditions Calmann-Lévy pour l'envoi de ce roman.

.

Mes alliances, Elizabeth Gilbert, Calmann-Lévy, 2010, 331p.

.

.

wedding

Posté par aBeiLLe_ à 15:15 - - Commentaires [18] - Permalien [#]