jeudi 15 mars

La fille de Braises et de Ronces - Rae CARSON


la fille de braise et de ronces4e couverture:

Le Destin l’a choisie, elle est l’Élue, qu’elle le veuille ou non.

Princesse d'Orovalle, Elisa est l'unique gardienne de la Pierre Sacrée. Bien qu'elle porte le joyau à son nombril, signe qu'elle a été choisie pour une destinée hors normes, Elisa a déçu les attentes de son peuple, qui ne voit en elle qu'une jeune fille paresseuse, inutile et enveloppée.

Le jour de ses seize ans, son père la marie à un souverain de vingt ans son aîné. Elisa commence alors une nouvelle existence loin des siens, dans un royaume de dunes menacé par un ennemi sanguinaire prêt à tout pour s'emparer de sa Pierre Sacrée.

Délaissée, humiliée, la princesse devra s'affirmer au milieu des intrigues de la cour, du grondement d'une guerre inévitable et des mirages de l'amour.

Il lui faudra puiser en elle le courage nécessaire à sa survie et à celle de son peuple. Accepter enfin d'être l'Élue de son propre destin.

 

Ce roman est le 2e titre de la nouvelle collection "R" des Éditions Robert Laffont pour la jeunesse et les jeunes adultes. Collection fort prometteuse, avec plusieurs titres à venir. J'ai le privilège de recevoir et lire les premiers titres de la collection. Je partagerai ces découvertes avec vous au fur et à mesure des parutions.

La fille de Braises et de Ronces est le premier tome d'une trilogie mais pour celles (et ceux) qui n'adhère pas à cette mode des séries, on peut aisément lire que ce tome-ci. Il est complet et se suffit à lui seul. C'est un roman d'héroic fantasy, genre que je me plais de plus en plus. Moi qui, il y a à peine un an, redoutais ce genre! J'imagine que la littérature jeune adulte y est pour beaucoup. Sur plusieurs points, le roman m'a rappelé la trilogie Azilis de Valérie Guinot (que j'ai ADORÉ, d'ailleurs).

Ce qui m'a accroché dans le roman, c'est le personnage d'Elisa. Malgré qu'elle soit une Princesse, c'est une héroïne ordinaire, fragile, innocente, obèse, maladroite, pas très jolie, mais terriblement attachante. Le comble, elle est mariée de force Roi de Joya d'Arena. Mais ce qui la distingue des autres filles, c'est qu'elle est prédisposée à un avenir extraordinaire. Elle est l'Élue. Mais d'un côté, elle ne sait pas ce que le "Destin" attend d'elle, elle se pose beaucoup de questions et a peu de réponses. Bref, elle a tout de l'adolescente d'aujourd'hui. C'est un très beau personnage, je suis certaine que plusieurs jeunes filles vont s'identifier à elle. 

Elisa vit toutes sortes d'aventures - et de l'action, ce n'est pas ce qui manque dans ce roman! - et on prend plaisir à la suivre dans ses péripéties et à la voir réagir dans les différentes situations qui se présente à elle. On la voit grandir et changer tout au long du récit. J'ai hâte de voir comment elle évoluera dans le prochain tome.  

Ce qui m'a un peu agacée, c'est la traduction. Je trouve que parfois, c'est un peu trop simple. Ce n'est pas obligé d'être facile parce que c'est le la littérature "jeunes adultes".  Je crois que ces lecteurs méritent une traduction mieux peaufinée et un style plus léché. 

De plus, je crois que certaines situations vécues par les personnages auraient pu être plus approfondies. Mais ne chipotons pas sur les détails, pour un premier roman, c'est franchement réussi.  

Une jolie lecture!

7.5/10


 La fille de Braises et de Ronces, Rae Carson,  Robert Laffont, 2012, 401p.


épée


Posté par aBeiLLe_ à 00:04 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


mercredi 14 mars

TAG en chaîne... brisée!

 


HÉHOOOO, Y'A QUELQU'UN!?!?

boujour toi

Ehh oui, tu ne rêves pas, tu es bel et bien en train de lire un billet d'aBeiLLe! Dur à croire hein!? :o)

J'ai été taguée il y a une demi-éternité par ma Lucie chérie! Et ma Canel adoré en a rajouté une couche alors voilà, je me lance dans un petit tag mais, contrairement à mes habitudes, pas question que je suive les règles!

Tout d'abord, je dois écrire 11 choses à propos de moi.

1- Mon plus grand rêve, c'est de faire le tour du monde! Je suis une véritable globe-trotter et je remercie le ciel tous les jours d'avoir un job qui me permet, monétairement parlant, de voyager souvent et sur de longues périodes!! Trop de québécois n'ont que 2 semaines de vacances annuellement, je me sens privilégiée. Même si mon boulot n'est pas toujours facile, loin de là!

   2- Je viens tout juste de m'acheter un K1ndle! Moi qui était réticente à ces bébelles il y a à peine quelques mois! J'aime bien pouvoir lire des Harlequ1n sans me faire regarder de travers en public! Et éviter les regards lubriques de mes collègues masculins! Haha! :o)

3- J'adore écouter des téléréalités américaines! Celles qui mettent en vedettes des gens ordinaires avec des talents extraordinaires. Je suis fan de So you think you can dance, American Idol, The Voice (US), X-Factor, America's next Top model, je ne manque pas un épisode! J'aime aussi les émissions de rénovations/décoration et recherche de maisons! 

 4- J'adore faire du sport, mais je déteste les sports d'équipes! J'aime le ski de fond, la planche à neige, le trekking, le kayak, le badminton, le kick-boxing, le boot-camp (aérobie), le vélo de montagne... Et j'adore danser! En ce moment, le Gumboots! ;o)

 5- Dans le dernier 6 mois, j'ai réussi à faire baisser ma PAL de 53 romans! (je suis passée sous la barre des 400! Tadam!) Facile de baisser la PAL quand on ne participe à aucun swaps! Ah oui, de plus, je n'ai acheté que 3 bouquins depuis Noël!! NON, les romans sur K1ndle ne compte pas! Tssssss! 

6- Je trouve très difficile de trouver 11 choses à propos de moi! 

7- En ce moment j'hésite entre me faire un thé ou me servir une coupe de vin... Je vois qu'il est passé 17h (je croyais qu'il était environ 14h, ouhhh que le temps passe vite quand on est en congé!) J'opte pour le vin, soyons fou! ;o)

8- Depuis octobre, il n'y a pas une journée sans que je pense à mes copines françaises... elles me manquent terriblement!

9- Il n'y a pas assez de 24h pour faire tout ce que je voudrais faire dans une journée, j'ai toujours trop de choses à faire, 3-4 projets sur le feu et jamais assez de temps! Et je n'ai pas encore d'enfant!!! Pour me donner une chance, depuis l'automne dernier, j'ai décidé d'ouvrir l'ordinateur qu'un jour sur deux! Et ça marche! Mais j'ai un retard monstre dans la réponse de mes mails! :oS

10- Je suis une grande gourmande (ce n'est pas un secret pour celles qui me connaissent!), j'ai la dent sucrée, mais ce que je préfère c'est la nourriture asiatique! Japonais, chinois, thaïlandais, coréen, cambodgien... j'en mangerais à tous les jours! 

11- En ce moment, avec mon amoureux, on se cherche une maison, un petit nid pour nous deux - et possiblement nos futurs enfants! -  on a envie d'une petite maison avec un immense terrain. Une coquette maison seule au monde, entourée de collines verdoyantes. On rêve là! C'est pas facile à trouver (même au Québec) mais on garde espoir! 

bee question1

On passe aux questions concoctées par Lucie - Thank God, Canel a décidée de ne pas écrire d'autres questions! 


1. Quel est ton juron favori ? Je ne suis pas quelqu'un qui jure beaucoup, ce n'est pas dans mon tempérament. Je dirais que le plus gros mot que je dis c'est "merde"

2. Quelle est ta devise ? Un jour à la fois...

3. Que détestes tu par dessus tout ? La méchanceté sous toutes ses formes. 

4. Si tu devais changer de métier, que choisirais tu ? Guide de voyage! Gagner de l'argent en voyageant, je ne vois pas plus beau métier! 

5. Es tu bain ou douche ? Sans hésitation Bain! Étant grande fan de Lush, j'adore me prélasser dans un bon bain moussant parfumé, avec un bouquin! Eh oui, je lis dans mon bain, toujours! 

6. Quel est l'objet dont tu ne te sépares jamais ? Mon iCopain! Il me sert de téléphone, de iPod, d'agenda, d'appareil photo, de bloc-note (j'y ai noté ma LAL!) etc. Sans parler que je peux aller sur internet partout, en tout temps! Je ne m'en passerais plus!  

7. Quel est le dernier film qui t'a fait pleurer ? My Sister's Keeper de Nick Cassavetes, en avion ! Je peux vous dire que je n'étais pas la seule à pleurer!!! La moitié de l'avion avait les yeux dans l'eau! 

8. Quel musique écoutes tu en boucle en ce moment ? James Morrison, Ray Lamontagne, Jason Mraz (son nouveau single I Won't Give Up, again and again), Bruno Mars et Adele (comme le 3/4 de la planète!)  

9. Préféres tu les photos en couleurs ou en noir et blanc ? Couleur!!! 

10. Quel est le gâteau qu'il faut te faire pour ton anniversaire ? Un cheese-cake! ou des cupcakes! 

11. Quel est ton livre de chevet ? Le guide voyage Ulysse Hawaï, en prévision d'un possible voyage cet automne!

Oufffffff, c'est fini!!!

J'espère que vous êtes satisfaite les filles!

Bizouxxxxxxx plein de love!

 

 petitsmots


Posté par aBeiLLe_ à 16:12 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

lundi 19 décembre

Swap au long cours / Saison 2 - Épisode 3

Swap long cours saison 2

Dernier épisode de ce swap légendaire! Avec ma binomette adoré nous avons opté pour le thème jeunesse pour ce dernier swap. 

Et encore une fois j'ai été pourri gatée! La boîte était pleine à craquer! Mais comme m'a prévenue Lucie, il y avait quelques cadeaux d'anniversaire en plus du swap! ;o)

SLC2-3-01

Tout ça!!!!!!!!!!

SLC2-3-02

Les bouquins: 

SLC2-3-03

 

- Des vies d'oiseaux de Véronique Ovaldé dédicacé par l'auteur! Ma demande spéciale à Lucie! Merciiiiiii! 

- Brise Glace de Jean-Philippe Blondel que j'ai également offert à Lucie!! :o)

- Mademoiselle Météo de Susie Morgenstern lui aussi dédicacé par l'auteur!!!

- Blanche d'Anne Cortey et Françoise de Guibert, illustré par Nathalie Choux, très joli!

- Lire est le propre de l'homme, Témoignages et réflexions de cinquante auteurs de livres pour l'enfance et la jeunesse. Quelle bonne idée!! 

 

SLC2-3-04

 

- 3 marques-pages jeunesse

- De jolis pins!! Mignons comme tout!

- Un magnet Abeille!

- Un CD, la BO d'Un Monstre à Paris!! 

- Un carnet d'anniversaire!

- Un organisateur de pensées illustré par Margaux Motin, il est troooooooooooop zoooooliiiiiii! 

 

Vous vous souvenez de ça chez Lucie?! :

Photo 2151

 

Ehh bien ils ont atterri ici!!!! Et pas trop cassé en plus! :o)

SLC2-3-05

- Un délicieux thé au agrumes de LOV Organic

- Des marshmallows de Noël! 

- Une cuillère de chocolat chaud! J'ai dû me battre pour que mon amoureux ne mette pas la main dessus!

- Et bien sûr les délicieux biscuits fait par Lucie! MIAMMMMM! Ils sont aussi bons qu'ils en ont l'air!

 

La photo de groupe:

 

SLC2-3-06

 

MERCI ma Lucie pour ce magnifique colis!!!

 

Et un énorme merci à Bladelor d'avoir permis ces deux belles années d'échanges!

  

 

Et maintenant la récompense !!!

SLC2-3-07

 

 

Posté par aBeiLLe_ à 12:35 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

mercredi 16 novembre

Portrait chinois

queen bee graf

 

Taguée par Lucie, j'espère avoir bien répondu, je comprends pas totalement le principe de ce portrait chinois... 

 

1- un fruit; hummm, un seul… l’ananas, sucré, juteux, une pointe d’acide…

 

2- une saison; l’automne, celui que je viens de passer en France, avec les copines blogueuses! Un automne inoubliable!

 

3- une couleur; le vert, des arbres, de la nature, de mes yeux! :o)

 

4- un roman; Whisky et paraboles de Roxanne Bouchard, mon bijou, mon adoré… Celui que j’ai plaisir à offrir…

 

5-un endroit; la montagne, toutes les montagnes. Je m’y sens libre, vivante!

 

6- un objet; un livre, quoi d’autre! Pour les aventures, les découvertes, les rencontres, le dépaysement…

 

7-une devise; une seule me vient à l’esprit, Je me souviens, la devise du Québec.

 

8- un film; Jeux d’enfants de Yann Samuell avec Marion Cotillard et Guillaume Canet. Parce que je suis une fille de défis et pour l’importance de garder son cœur d’enfant…

 

9- un bruit; un rire 

 

10- une épice; la menthe, pour les Mojitos! 

 

*****

 

Je viens de voir que Juliette m'a aussi taguée! J'y vais!


1. Si j'étais Moi (Juliette?!?)  Je serais charmante, jolie et drôle! Et je ferais du vélo la frange au vent, les boots aux pieds! Et j’aurais belle allure sur mon fier destrier!

 2. Si j'étais Fashion? Ah bah non, il n’y en a qu’une!

 3. Si j'étais amoureuse?  Mais je le suis déjà ma belle dame!

 4. Si j'étais anglaise ? Je me bourrerais de thé et de pâtisseries! (hummm je le fais déjà ça! Pas besoin d’être anglaise!)    

 5. Si j'étais écrivain ? J’aurais du talent pour écrire, ce que je n’ai pas, du tout!

 6. Si j'étais en colère ? Rarement je le suis… Mais sinon, je gueulerais après les cons qui maltraitent les personnes âgées!

 7. Si j'étais d'humeur joueuse ? Je le suis, toujours! La preuve, ce tag en deux fois!

8. Si j'étais un rideau? Je laisserais passer la lumière

9. Si j'étais une pandémie? La maladie d’amour! (cucul mais assumé!)

10. Si j'étais un assureur ? Jamais! Qu’est-ce que ça doit être ennuyant ce métier! 

 

 

Je ne tag personne, je crois bien qu'il a fait le tour... Mais si ça vous dit, ne vous gênez surtout pas! 

 

asian bee

 

Posté par aBeiLLe_ à 00:04 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

mardi 15 novembre

Swap au long cours / Saison 2 - Épisode 2

Swap long cours saison 2

Un million d'année en retard, je veux m'en excuser à Bladelor et ma binomette adorée Lucie...

En septembre, j'ai eu l'immense honneur d'être reçu quelques jours chez Lucie. Un rencontre merveilleuse, des souvenirs mémorables... J'ai eu un véritable coup de coeur pour cette petite brunette bavarde (au moins autant que moi!!) Le premier soir - je devrais dire, la première nuit! - nous avons échangé nos colis swap et qu'est-ce qu'on a rit!! Et couiné!! Et crié! Et rit encore! Rien de mieux que l'échange de swap live! 

Nous avons choisi pour une seconde fois le thème cuisine! Pas gourmandes du tout, non, non non!! ;o)

Lucie m'a offert encore une fois un colis 100% dans mes goûts! 

Nos deux colis! Le miens c'est le joli sac des Mots Doubs! 

SLC2x2-1

Qu'est-ce qui se cache à l'intérieur?

SLC2x2-2

 

- Le cuisinier de Martin Sutter que j'ai aussi offert à Lucie!

- Bazar magyar de Viviane Chocas, et en prime, à la fin du roman il y a des recettes hongroise, ça me parle! J'adore quand les romans qui parlent de bouffe ajoutent des recettes à la fin!

- Speculoos Lotus, Marabout 30 recettes à base de Spéculoos, miam, miam!! 

- Nutella, Marabout, quel fou rire quand j'ai vu qu'encore une fois Lucie et moi on s'était offert pratiquement le même!!! J'ADORE le Nutella! (oui, ici on dit LE!!) 

- Feu délicieux biscuits bio au gingembre

- Du thé de Ceylan Earl Grey bio et équitable, un délice dans sa jolie boîte tressée.

- Des fourchettes à salade en bois, on dirait des pattes de Yéti! :o)

- Un mug imitation bois, original et fort joli!

- Un linge de table avec des petits oiseaux, dans mes couleurs!

- Et la pièce de résistance, La cuisinière du dimanche de Coco Jobard dédicacé par Mme Jobard elle-même lors des Mots Doubs. Ce livre est MA-GNI-FI-QUE!! Une véritable oeuvre d'art!

 

Merci ma Luce!! Merci surtout pour ton accueil, ton sourire, ta personnalité pétillante, les discussions jusqu'aux petites heures du matin, les balades, les découvertes, les bons petits plats... J'ai qu'une envie, passer d'autres merveilleux moments en ta compagnie!!  Tu viens quand déjà au Québec!?! ;o)

 

Merci Bladelor, c'est un peu (beaucoup) grâce à toi tout ça!!!  

 

beegreen

 

 

 

 

Posté par aBeiLLe_ à 15:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


mardi 06 septembre

Le serment des Highlands - John-Erich Nielsen

Nielsen4e couverture: 

Une randonnée dans le massif du Kintrail, à l'ouest des Highlands, je suis toujours partant! Pourtant, cette fois…

Sept disparus en moins deux ans, sans qu'aucun corps n'ait jamais été retrouvé… Un fugitif armé d'un fusil, un projet pharaonique de parc animalier,  et puis cet inquiétant berger, Pat McKenzie… Qui est-il vraiment?

Enfin, cette légende que nous a racontée le nouvel ami de tante Midge, l'historien Robert Butler: un dragon anglais, perdu dans la brume le 10 juin 1719, alors qu'il s'élançait à la poursuite de Highlanders rebelles… On prétend qu'il n'est jamais revenu!

Je l'avoue d'emblée, il m'est difficile d'écrire un billet sur ce roman, mais je me suis engagée vis-à-vis Bibliofolie à recevoir, lire et commenter ce roman sur mon blog et sur le site de Bibliofolie. Je me sens incapable d'être malhonnête et de faire semblant. Cet espace est trop important pour moi et surtout, puisque je m'en sers d'aide mémoire sur mes lectures, je ne veux pas dans 20 ans, relire mes billets et ne pas avoir été honnête envers moi-même et envers les lecteurs de ce blog (s'il en reste quelques uns!).

Mon intention n'est pas d'être méchante envers l'auteur, j'imagine le travail qu'il a dû abattre pour écrire ce roman et juste pour ça je lui lève mon chapeau. De plus, je sais que certains lecteurs y trouveront leur compte.

Donc, voilà, je n'ai pas aimé. Du tout. Rien. Non, pas vrai, j'aime bien la couverture un joli tartan bleu/violet! Pour le reste, ça été difficile. En partant, ce roman est le 8e tome d'une série mettant en vedette l'inspecteur Sweeney. C'est déjà un mauvais départ! Bien souvent, il n'est pas nécessaire de lire chaque tome d'une série policière dans l'ordre. Mais ici, il n'y a aucun préambule, on entre tout de suite dans le vif de l'enquête. Ce qui m'a agacé, c'est que l'auteur fait référence à des événements survenus antérieurement et ajoute une note de bas de page se rapportant à un tome précédent (par exemple: (1) Lire Les démons de l'île de Skye) sans aucune autre précision, ce qui apporte son lot de frustration et un manque d'informations indispensables pour bien comprende la psychologie des personnages, surtout celui de Sweeney.

J'ai également trouvé que les dialogues sonnaient atrocement faux. C'est mécanique, ça manque de fluidité et en réalité, ça fait amateur. On est loin de ce que font les maîtres du polar tels que Michael Connelly ou Arnaldur Indridason.

Une autre chose qui m'a agacée c'est la tendance de l'auteur à mettre en italique les pensées des personnages. J'ai trouvé cette façon de faire maladroite, voire agressante. Au hasard: "Impressionné, et vaguement inquiet, Sweeney préféra jouer la carte de l'ironie: Qu'est-ce que c'est que ce gugusse? Ah oui, je le reconnais maintenant: la Dark Vador des Highlands! Décontracté par sa plaisanterie, l'inspecteur continua d'approcher d'un pas léger." p.53

Irritée aussi par les tournures de phrases douteuses dont une dans la 4e (dans moins deux ans?) ou celle-ci à la page 73: "Au moment de sonner, Sweeney préféra cesser de réfléchir, puis appuya sur le bouton."

C'est sans parler des jeux de mots foireux: "Dommage qu'il fasse si froid, regretta-t-il, je serais bien resté encore un peu à conter fleurette aux cinq demoiselles." p.52 Les 5 demoiselles étant les Five Sisters of Kintail, un massif montagneux des Highlands. Douteux...

Voilà, inutile d'en rajouter une couche, je crois que vous avez compris.

3/10

 

Je remercie tout de même Bibliofolie et les Éditions Head over Hills pour ce partenariat.

 

Le serment des Highlands, John-Erich Nielsen, Éd. Head over Hills, 2011, 257p.

 

mêler

Posté par aBeiLLe_ à 00:43 - - Commentaires [27] - Permalien [#]

mardi 30 août

J-9

 bee-travelling

Coucou tous le monde!!!

Alors voilà, dans 8 dodos je m'envole vers la France pour de longues vacances d'un mois et demi!

Je vais visiter ma douce Celine à Rouen du 9 au 13 sept.

La belle Delphine à Paris du 14 au 20 sept (ensuite je la traine à Londres!)

La délicieuse Lucie près de Grenoble du 26 au 29 sept.

Je serai chez la généreuse Chiffonnette à Antibes du 29 sept au 5 oct.

Je me promènerai en Provence du 5 au 11 oct avec ma copine Manon.

Je ferai un saut à Nantes pour rencontrer ma famille française préférée du 11 au 14 oct.

Un week-end éclair de 2 jours au Mont St-Michel toujours en compagnie de l'infatiguable Delphine les 15 et 16 oct.

Et finalement de retour à la maison le 17 oct pour reprendre le boulot le 19! OUFFFFF!

Alors voilà, vous savez TOUT!

Si vous avez envie d'une rencontre dans l'une ou l'autre de ces villes, faites moi signe! Ce n'est pas tous les jours ans que je peux me permettre un tel périple!

Au plaisir de vous voir la binette!

Bizzz bizzzz bizzzz

aBeiLLe mini bee coeur

 

 

 

Posté par aBeiLLe_ à 18:16 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

mardi 14 juin

Escapade à Cuba

 

mois Cubain

 

Dernière journée du mois cubain organisé par Cryssilda et Lamalie qui se tenait du 15 mai au 15 juin. J'avais prévu lire un roman d'un auteur cubain - Padura - et aussi relire - pour la 10e fois au moins! - Le vieil homme et la mer d'Hemingway - qui n'est pas cubain mais c'est tout comme... - mais je n'ai pas eu le temps de lire ni un, ni l'autre. Parce que voyez vous, j'ai décidé de commencé à lire Les chroniques de MacKayla Lane et je suis incapable de les poser et de lire autre chose, j'enfile les tome un après l'autre... L'effet Barrons me direz vous... Et vous avez raison! Mais bon, je m'égare, Barrons n'est pas le sujet de ce billet. En fait, j'avais promis à Cryssilda des photos de mon voyage à Cuba l'an dernier, et ça ben je peux prendre 15 minutes entre deux chapitres chauds - ou chauds chapitres? - pour les partager avec vous! Bon voyage!  En passant, vous pouvez cliquer pour agrandir!

Vamos a la playa!

IMGP7127

IMGP7142

IMGP7133

IMGP7168

IMGP7360

IMGP7365

La Havane

IMGP7196

IMGP7200

IMGP7208

IMGP7207

IMGP7216

IMGP7217

IMGP7222

IMGP7224

IMGP7225

IMGP7226

IMGP7246

IMGP7232

IMGP7236

IMGP7245

IMGP7250

IMGP7253

IMGP7254

IMGP7252

IMGP7289

IMGP7294

IMGP7302

IMGP7297

IMGP7306

IMGP7308

IMGP7348

IMGP7351

IMGP7353

IMGP7355

IMGP7331

IMGP7335

IMGP7269

Ernest

 

 Mois Cubain2

Posté par aBeiLLe_ à 14:35 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

mercredi 01 juin

La Carte du Temps - Félix J. Palma

Palma Il avait fait rêver toute l’Angleterre, mais il était imperméable à son propre rêve.

4e couverture:

Londres, 1896. L'agence de voyages dans le temps Murray propose au public de découvrir «la quatrième dimension», précisément l'an 2000.

Auteur de La Machine à remonter le temps, l'écrivain réputé H. G. Wells doute de la réalité d'un tel voyage, lequel demeure à ses yeux un sujet de science-fiction. Mais tout le monde ne partage pas son avis : Andrew Harrington, jeune homme de bonne famille éperdument amoureux de Marie Kelly, la dernière prostituée assassinée par Jack l'Éventreur, voit là une façon d'empêcher ce crime odieux. La jeune Claire, quant à elle, se rêve un avenir passionné et échange une correspondance avec Derek, un homme du XXe siècle...

Que se passerait-il si l'on pouvait réellement changer le cours des événements ? Malgré lui, H. G. Wells est forcé d'envisager très concrètement la question. Accompagné des écrivains Bram Stocker et Henry James, il doit bientôt lutter contre la sombre machination d'un individu qui cherche à leur dérober le manuscrit des textes qui les rendront célèbres...

 

 

Enfinnnnn ! Si vous aviez entendu le soupir de soulagement que j’ai poussé quand j’ai tourné la dernière page de ce livre ! Je sais, je sais, vous allez me dire : bah, t’avais qu’à le lâcher ! Mais non, c’est que j’ai la tête dure et que je n’abandonne pas facilement (je crois que j’ai laissé tomber une seule lecture depuis 2007… et peut-être 4 ou 5 romans dans toute ma vie !) Et puis bon, je mourais d’envie de savoir où allait aboutir cette – ces – histoire, parce qu’on parle ici d’un roman en 3 parties, 3 histoires différentes reliées entre elles par « l’agence des voyages dans le temps Murray ».

J’ai pioché ce roman au hasard à la biblio, la quatrième de couverture m’a instantanément accrochée. Qui n’a jamais rêvé de pouvoir voyager dans le temps et rencontrer ces auteurs d’un autre siècle : prendre le thé avec Jane Austen, écouter Dickens raconter ses histoires au coin du feu, faire une promenade dans la lande anglaise avec les sœurs Brontë… Je croyais - à tort – que c’était le sujet du roman. Malheureusement, je n’y étais pas du tout !  En fait, ce n’est qu’un prétexte pour nous servir des histoires insipides, sans intérêt. Le sujet est tellement mal exploité, ça aurait pu être fort intéressant et original, mais là, ce n’est pas du tout ça !  Ça tourne en rond, ça ne va nulle part, ça part dans tous les sens… bref, j’aurais bien coupé au moins 150 pages à ce roman. De plus, je ne sais pas si c’est la faute à la traduction mais j’ai trouvé que c’était très mal écrit. Aucun style, aucune étincelle, c’est plate, plate, plate, lisse, lisse, lisse… et puis, au détour d’une page, un paragraphe magnifique, qui ne « fitte » pas du tout avec le reste du roman, comme perdu à travers les lignes sans saveur de cette trop longue histoire. C’est vraiment très déstabilisant, comme si l’auteur avait brodé une histoire autour de ces quelques jolis passages. Weird, vraiment ! Vous aurez compris que je ne vous recommande pas cette lecture! À moins que vous auriez du temps à perdre…

 

4/10

 

Extraits : (les quelques passages dont je parlais plus tôt…)

 

« Là, replié  sur lui-même comme un fœtus, il laissa s’écouler le reste de la nuit. Comme je l’avais prédit, au fur et à mesure qu’il sortait de son étourdissement, la douleur régressa. Sa désolation augmenta jusqu’à se traduire par un malaise physique. Son corps était soudain un lieu où il avait du mal à rester, comme s’il était devenu l’un de ces sarcophages à l’intérieur hérissé de pointes. Il voulut fuir de lui-même, se libérer de la matière dolente dont il était constitué, mais il se trouvait pris dans cette chair blessée. Atterré, il se demanda s’il allait devoir vivre désormais avec cette douleur. » p.69

 

 

« Merrick appartenait à ces lecteurs qui réussissaient à oublier avec une facilité terrible qu’une main agitait les fils des marionnettes dansantes de ces petits théâtres qu’étaient les romans. Dans son enfance, il avait lui aussi été ce genre de lecteur. Mais un jour, il avait décidé de prendre la place de l’écrivain et dès lors il lui était impossible de se plonger dans l’histoire avec cet abandon innocent : il avait compris que les actes et les impressions des personnages ne leur appartenaient pas. Toutes leurs actions et leurs pensées répondaient en réalité à la dictée d’un être supérieur, de quelqu’un qui, dans la solitude d’une chambre, manipulait les pions qu’il avait lui-même disposés sur l’échiquier, généralement avec une terrible animosité qui ne correspondait pas aux émotions qu’il prétendait susciter chez les lecteurs. Les romans n’étaient pas des tranches de vie, mais des machines plus ou moins bien réglées dont la fonction était  de reproduire des morceaux de vie, mais des vies irréelles, perfectionnées, où les temps morts et les actes infructueux et vains qui construisaient une existence avaient été substitués par des épisodes émouvants et significatifs. Parfois Wells regrettait cette façon de lire insouciante de son enfance mais, après ce regard en coulisse, il ne le pouvait plus qu’aux prix d’un gros effort de suggestion. Une fois que l’on écrit sa propre histoire, il n’y avait plus de retour en arrière possible. On était devenu un enjôleur, et on se montrait inévitablement méfiant envers les autres enjôleurs. » p.160-161

 

 

« Wells faisait partie des ces écrivains qui détestent écrire mais qui adorent avoir écrit. » p.427

 

 

« Devant cette pile de feuilles dactylographiées, Wells se demanda à nouveau s’il avait écrit ce qu’il était censé devoir écrire. Ce roman était-il l’une des œuvres qui devrait figurer dans sa bibliographie ou un accident fortuit ? Écrire un roman ou un autre dépendait-il de lui ou était-ce aussi le rôle du hasard qui dirigeait la vie de l’homme ? Cela faisait trop de questions, dont l’une le mortifiait particulièrement : existait-il dans un coin de sa tête un roman qui lui permettrait de donner tout ce qu’il portait véritablement en lui ? La possibilité de le découvrir trop tard le torturait : que sur son lit de mort, avant de pousser son dernier soupir, surgisse du fond de son esprit, comme une épave qui remonte à la surface de l’océan, le sujet d’un roman extraordinaire qu’il n’aurait plus le temps d’écrire. Un roman qui avait toujours été là, à l’attendre, à l’appeler sans succès au milieu du vacarme, et qui mourrait avec lui parce que personne d’autre ne pourrait l’écrire, parce que c’était comme un costume fait sur mesure. Il ne connaissait pas de plus grande peur, de plus grande malédiction. » p.428

 

 La Carte du Temps, Félix J. Palma, Éditions Robert Laffont, 2011, 546p.

.

hautdeforme1

Posté par aBeiLLe_ à 23:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

mercredi 18 mai

Swap au long cours / Saison 2 - Épisode 1

 Swap_long_cours_saison_2

Enfin, la saison des swaps est arrivée! C'est la 3e édition (toujours piloté par Bladelor) mais la deuxième à laquelle ont participe Lucie et moi. Ayant adoré l'expérience l'an dernier, nous avons décidé de remettre ça cette année!

Pour le premier thème, nous avons arrêté notre choix sur les Séries, autant littéraires que télévisuelles.

Les jolis paquets dans leur emballage style Burberry, j'adore!

Longcours2x1_1 Longcours2x1_2

Tadam!!!!

Longcours2x1_3

- L'affaire Jane Eyre de Jasper Fforde

- Delirium Tremens de Ken Bruen

- Lottie Biggs n'est presque pas cinglée de Hayley Long

- La première partie de la série The Pacific

- Le volume 1 de la 1 ere saison de Scènes de ménages

- Des carrés de sucre multicolores, vraiment jolis!!

- Un assortiment de 5 petits formats de thés Kusmi Tea (Genmaicha, Chocolat épices, thé des Rois Mages, thé vert à la Rose, thé vert St-Pétersbourg - tous goûté et approuvé!)

- 5 tablettes de chocolat Dolfin (Au lait thé vert & jasmin du Maroc, au lait Speculoos, au lait caramel, noir nougat et au lait thé vert Konacha du Japon - j'ai goûté ce dernier, amazing!!)

- Un trop trop trop joli carnet fleuri, aussi beau de l'extérieur que les pages à l'intérieur!

Merci ma belle Lucie pour ces petits plaisirs!!!! ;o)

 

Posté par aBeiLLe_ à 16:13 - - Commentaires [13] - Permalien [#]