dimanche 30 août

Dimanche poétique

Pour ce dimanche poétique, j'ai choisi un poème tiré du recueil Les Fleurs du Mal du grand Charles Baudelaire. N'hésitez pas à aller voir quel poème Celsmoon a sélectionné pour vous cette semaine!

.

Chant d'automne

Un poème de Charles Baudelaire 

I

Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ;
Adieu, vive clarté de nos étés trop courts !
J'entends déjà tomber avec des chocs funèbres
Le bois retentissant sur le pavé des cours.

Tout l'hiver va rentrer dans mon être: colère,
Haine, frissons, horreur, labeur dur et forcé,
Et, comme le soleil dans son enfer polaire,
Mon coeur ne sera plus qu'un bloc rouge et glacé.

J'écoute en frémissant chaque bûche qui tombe
L'échafaud qu'on bâtit n'a pas d'écho plus sourd.
Mon esprit est pareil à la tour qui succombe
Sous les coups du bélier infatigable et lourd.

II me semble, bercé par ce choc monotone,
Qu'on cloue en grande hâte un cercueil quelque part.
Pour qui? - C'était hier l'été; voici l'automne !
Ce bruit mystérieux sonne comme un départ.

II

J'aime de vos longs yeux la lumière verdâtre,
Douce beauté, mais tout aujourd'hui m'est amer,
Et rien, ni votre amour, ni le boudoir, ni l'âtre,
Ne me vaut le soleil rayonnant sur la mer.

Et pourtant aimez-moi, tendre coeur! soyez mère,
Même pour un ingrat, même pour un méchant ;
Amante ou soeur, soyez la douceur éphémère
D'un glorieux automne ou d'un soleil couchant.

Courte tâche! La tombe attend; elle est avide !
Ah! laissez-moi, mon front posé sur vos genoux,
Goûter, en regrettant l'été blanc et torride,
De l'arrière-saison le rayon jaune et doux !
.

beez

Posté par aBeiLLe_ à 00:31 - - Commentaires [9] - Permalien [#]


samedi 29 août

Tag en jaune!

Un joli petit Tag circule sur les blogs depuis quelques semaines. Un Tag tout en couleur et j'ai la chance d'être taguée par Celsmoon qui voudrait bien voir du jaune sur mon blog! Facile!!! Je suis quand même la reine des abeille... le jaune, c'est MA couleur! Voici en photos, le jaune qui m'entoure!

abeille12

Ma tasse préférée pour boire mon thé!

..

.

abeille1

Mon pot à miel

.

.

.

..

IMGP6492

Mon cache éponge pour la vaiselle

.

.

.

.

abeille11

Les magnets sur mon frigo

.

.

.

.

.

.

.

abeille2

Mes deux jolies banques

.

.

.

.

abeille5

Quelques chandelles et objets déco

.

.

.

.

abeille8

abeille3

............................

.

..

.

abeille4

.

..

abeille7

,

.,

.

.

.

abeille6

Quelques calepins de ma collection

..

.

.

.

...

IMGP6494IMGP6495

Une petite création personnelle, une pochette protège livre

Et un petit clin d'oeil pour ma tageuse Celsmoon

abeille10

Je tague à mon tour canel, Edelwe, Esmeraldae et Didi. À votre tour de mettre du jaune sur votre blog!

Posté par aBeiLLe_ à 14:02 - - Commentaires [25] - Permalien [#]

À ne pas manquer

"L’histoire de ma famille était une histoire d’eau salée, de bateaux et de crevettes, de larmes et de tempêtes."

Prince_des_Mar_es

Avis aux québécois, est présenté ce soir 22h (en reprise dimanche 14h) au canal Historia le magnifique film tirée du non moins sublime roman Le Prince des Marées réalisé et joué avec finesse par la grande Barbra Streisand d'après un scénario de Pat Conroy lui-même. Ce film a été nominé pour 7 Oscars, rien de moins! Nick Nolte campe un Tom Wingo plus que touchant. Une très belle adaptation! À ne rater sous aucun prétexte!

.nolte_Streisand

Un petit résumé...

Tom Wingo, un entraîneur de football au chômage, traverse une passe difficile : son mariage avec Sallie est un échec, et ce malgré l'amour qu'il porte à ses trois filles. Qui plus est, sa soeur jumelle Savannah commet une nouvelle tentative de suicide. Il accepte de faire le voyage jusqu'à New York pour tenter d'aider la psychanalyste de la jeune femme, le docteur Susan Lowenstein. Tom replonge alors dans son enfance. Un voyage qu'il n'a vraiment envie de faire...

.

Nolte_Streisand

.

.

.

.

.

Voir mon avis plus qu'enthousiaste sur le roman ici.

..

.

Mais chaque soir quand je rentre vers ma maison sudiste, ma vie sudiste, je murmure ces deux mots. "Lowenstein, Lowenstein."

.

Posté par aBeiLLe_ à 00:18 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

vendredi 28 août

Jeanine Mason & Jason Glover

Contemporary - If it Kills Me/Jason Mraz

Posté par aBeiLLe_ à 13:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

jeudi 27 août

Rebelles - Anna Godbersen

Rebelles

Présentation de l’éditeur :

Dans un monde d’ostentation et d’artifices, où l’apparence compte plus que tout, et où le fait de briser les codes sociaux entraîne le risque de devenir un exclus, cinq adolescents rebelles au détour du XXe siècle mènent des vies dangereusement scandaleuses. Des amants maudits, en passant par les meilleures amies qui se tirent dans le dos, jusqu’à la mauvaise fille qui agit comme une fille bien et la fille bien qui fait des choses que font les mauvaises filles, ce voyage dans le monde du temps de l’innocence mène à tout sauf à celle-ci.

Des filles rebelles dans des robes sublimes font la fête jusqu’à l’aube.

Des garçons irrésistibles aux sourires machiavéliques ont des intentions suspectes. Mensonges, secrets et scandales.

Nous sommes à Manhattan… en 1899.

blair_and_serena

En littérature, j’ai quelques petits plaisirs non coupables. De temps en temps, j’aime bien me plonger dans un roman - n’ayons pas peur des mots - "de fille". Un roman sucré à souhait, sans prise de tête seulement pour le plaisir de rêvasser un peu. J’avais noté ce titre suite à un billet de Clarabel sans nécessairement vouloir l’acheter, ni être pressée de l’avoir entre les mains. Je suis tombée dessus par hasard à la biblio je ne me suis donc pas fait prier et je l’ai embarqué. Non mais, l’été c’est fait pour les lectures légères non!? Ne vous moquez pas! Je vous vois rire de moi avec tous les Harlequins sur lesquels vous avez soupiré tout l’été… Gnak!

.

En lisant les premières pages de Rebelles, j’ai tout de suite eu une pensée pour Serena et Blair, les personnages centraux de la sublissime série Gossip Girl (J’ai trop hâte à la saison 3!). J’ai vraiment eu l’impression de lire le récit de la vie mondaine et sociale des arrière-grand-mères de Serena Van der Woodsen et Blair Waldorf. Étant une GRANDE fan de Gossip Girl, il n’en a pas fallu plus pour que je sois conquise! Ok, il ne gagnera pas de prix ce livre, mais c’est totalement jouissif ce genre de bouquin! Reste plus qu’à lire la suite!

8.5/10

Anna Godbersen est née en 1980 - comme moi! - à Berkeley, en Californie. Elle a fait ses études au réputé Barnard College de Manhattan. Elle est l’ancienne assistante-éditrice littéraire de la revue américaine Esquire et est présentement critique littéraire pour The New York Times Book Review. Elle vit désormais à Brooklyn.

Je vous invite à visiter le site internet de Rebelles et de sa suite Rumeurs, il est très bien construit et c’est un complément parfait aux romans : http://www.rebelles-lelivre.fr/

On peut même répondre à un petit quiz pour savoir laquelle des trois héroïnes nous ressemble le plus!

Mon résultat:

Diana Holland

Aussi vivante et énergique que Diana Holland, la jeune fille aux boucles folles, vous aimez les aventures et avez envie de découvrir le monde entier. Que vous soyez capable de le faire ou pas, vous savez quelle vie vous avez envie de mener et refusez que les règles sociales se mettent en travers de votre idéal.

Rebelles, Anna Godbersen, Albin Michel, 2008, 452p.

.

.

GGirl

Posté par aBeiLLe_ à 23:58 - - Commentaires [17] - Permalien [#]


mardi 25 août

Le maître des illusions - Donna Tartt

tartt

4e couverture:objectif_PAL

.

Jeune étudiant pauvre d'une petite université du Vermont, Richard Papen – le narrateur – est introduit dans le cercle très fermé de cinq étudiants sûrs d'eux-mêmes et du monde, choisis par un professeur charismatique de lettres classiques. Richard s'initie avec eux aux mystères de la culture grecque ancienne et passe en leur compagnie de longs week-ends. Magnétisé par ses nouveaux compagnons, il n'a pas connaissance du crime qu'ils ont commis au cours d'une bacchanale. Mais une fois mis dans la confidence, il s'incline devant la nécessité inéluctable d'assassiner leur camarade de classe et ami qui pourrait trahir leur secret et compromettre leur avenir. D'une lecture irrésistiblement prenante, cette chronique de l'illusion et de la complicité, de l'abandon aux rites dionysiaques, de l'innocence corrompue par l'égoïsme et l'arrogance morale est aussi une histoire de culpabilité et de responsabilité.

Au début du mois de juillet, Calypso et Kalistina ont décidée de faire une lecture commune et elles nous invitaient à participer avec elles. Puisque j’avais le roman dans ma PAL, je trouvais que c’était l’occasion parfaite pour le lire et du même coup faire baisser mon énorme PAL. Nous sommes plusieurs à avoir emboîté le pas et c’est aujourd’hui la date de la publication des billets sur Le maître des illusions de l’auteur américaine Donna Tartt. 

Le maître des illusions est un roman à l’ambiance particulière et aux personnages qui sont tout sauf normaux. Le roman raconte la désillusion et le désenchantement de Richard Papen face à un cercle fermé de jeunes gens qui, pour lui, était la quintessence des étudiants de l’Université. Je dois bien avouer ce n'est pas du tout le roman que j'attendais, peut-être avais-je trop d'attentes justement. J'ai aimé l'ambiance glauque, mystérieuse et mélancolique qui s’en dégage, j’ai aussi beaucoup apprécié l’écriture de Donna Tartt, mais j'ai trouvé beaucoup trop de longueurs. À un moment, j’ai trouvé que ça tournait en rond. J’avais même perdue toute motivation à le terminer, mais j’ai tenu bon et je me suis accrocher. J’ai terminé la lecture depuis environ deux semaines et je dois avouer qu’à long terme, il ne m’en restera pas de grands souvenirs…

6/10

.

Le maître des illusions, Donna Tartt, Plon, 1993, 705p.

.  

bees

Posté par aBeiLLe_ à 00:07 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

lundi 24 août

Descente en kayak

Samedi nous sommes allé en famille faire une belle randonnée de 19 kms en kayak sur la superbe rivière du Parc national de la Jacques-Cartier tout près de la ville de Québec. La vallée de la Jacques-Cartier, est entourée d'un plateau montagneux atteignant de plus de 550 mètres où serpente une rivière tantôt calme, tantôt tumultueuse. J'ai fait une Daniel Boone de moi-même et j'ai bravé sans peur les 11 rapides de cette sauvage rivière! Voici ce que ça donne en photo! Pour cause de sécurité j'ai du prendre les photos en eaux calme...

Nous sommes partis de bon matin de Montréal. Au départ de la rando, le brouillard n'était pas encore dissipé, c'était magnifique!

IMGP6376

IMGP6379

IMGP6393

Le ciel a l'air menaçant sur les photos mais la température était idéale, nuageux mais pas trop, ensoleillé mais pas trop, juste parfait sinon on aurait cuit!!!

IMGP6402

IMGP6404

IMGP6406

IMGP6432

IMGP6442

IMGP6454

Posté par aBeiLLe_ à 09:13 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

dimanche 23 août

Dimanche poétique

Nous sommes déjà dimanche, il est donc temps pour un nouveau dimanche poétique! J'ai envie de vous faire découvrir un poème du poète maudit, Paul Verlaine. Allez visiter Celsmoon pour découvrir quel poème elle a choisi de vous présenter!

Soleils couchants

Un poème de Paul Verlaine 

Une aube affaiblie
Verse par les champs
La mélancolie
Des soleils couchants.

La mélancolie
Berce de doux chants
Mon coeur qui s'oublie
Aux soleils couchants.

Et d'étranges rêves,
Comme des soleils
Couchants, sur les grèves,
Fantômes vermeils,

Défilent sans trêves,
Défilent, pareils
A de grands soleils
Couchants sur les grèves.

.

soleil

Posté par aBeiLLe_ à 19:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

mercredi 19 août

Accès direct à la plage - Jean-Philippe Blondel

BLONDEL_Acces_direct_a_la_plage4e couverture:

Ce roman prend racine aux quatre coins des côtes françaises. De Capbreton dans les Landes, en 1972, à Arromanches – Calvados – en 2002, en passant par Hyères et Perros-Guirec. Rien ne relierait ses personnages s'ils n'avaient le goût des locations à la mer. Ils se sont croisés dans l'épice particulière des soirs d'été. Les couples, les familles, les célibataires qui nous ont précédés. Ceux d'avant.

Ainsi, le lecteur, avec Jean-Philippe Blondel, éprouve-t-il lui aussi le sentiment d'être à la suite de quelqu'un. Il reste une empreinte qui s'attarde. Ici, il y a eu des envies, et puis des bonheurs étrangers, tellement visibles qu'ils ressemblent aux nôtres.

J'ai beaucoup aimé ce petit roman qui laisse la voix à chacun des personnages qui nous raconte leurs aventures estivales sur quatre plages différentes, en quatre époques différentes. Les personnages, qui n'ont en apparence rien en commun, finissent par se retrouver au détour du destin. J'ai apprécié la construction du roman, la façon dont les histoires s'imbriquent à la manière d'un puzzle. Accès direct à la plage est un roman tout en demi-teintes simplement humain qui nous montre, sans jugement, la vie, les gens, leurs histoires. À découvrir!

8/10

Pour d'autres avis, visitez Blog-O-Book.

.

Accès direct à la plage, Jean-Philippe Blondel, Delphine Montalant, Pocket, 2003, 119p.

.

summer_bee

Posté par aBeiLLe_ à 00:21 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

lundi 17 août

Rêves de garçons - Laura Kasischke

kasischke4e couverture: 

À la fin des années 1970, trois pom-pom girls quittent leur camp de vacances à bord d'une Mustang décapotable dans l'espoir de se baigner dans le mystérieux Lac des Amants. Dans leur insouciance, elles sourient à deux garçons croisés en chemin.

Mauvais choix au mauvais moment.

Soudain, cette journée idyllique tourne au cauchemar.

Rêves de garçons est une plongée au cœur d'un univers adolescent dépeint avec une justesse sans égale. Une fois de plus, Laura Kasischke s'attache à détourner avec beaucoup de férocité certains clichés de l'Amérique contemporaine et nous laisse, jusqu'à la révélation finale, dans l'imminence de la catastrophe.

J'ai passé le ¾ du roman à me demander où l'auteur voulait en venir. Je ne comprenais pas trop le pourquoi du comment de cette histoire. Je voyais la fin arriver à grand pas sans y déceler le moindre dénouement, jusqu'à cette scène finale… J'avoue, j'ai été bluffée. Ce n'est pas l'œuvre du siècle, mais un petit roman bien sympathique et aussi angoissant qu'une histoire de peur racontée autour d'un feu de camp!

6.5/10

.

Si vous voulez connaître l'avis d'Ys.

.

Rêves de garçons, Laura Kasischke, Christian Bourgeois, Le Livre de Poche, 2007, 249p.

bee_book

Posté par aBeiLLe_ à 02:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]