Tata_Lucie4e couverture:

Tata Lucie est une emmerdeuse. De son vivant ce n'était pas une sainte mais, une fois morte, elle se surpasse pour pourrir la vie de sa famille. Le testament est clair : pour toucher l'héritage, ses neveux doivent s'installer avec toute leur famille dans la maison de la défunte. Et ce n'est pas un palais !

Tata Lucie leur a réservé une autre surprise, une sorte de chasse au trésor rocambolesque, les pieds dans la boue. Bienvenue à la campagne ! C'est certain, les chers neveux ne vont pas s'ennuyer et, au coeur du Béarn, ils sont entraînés dans une aventure qu'ils ne risquent pas d'oublier... Mais que ne ferait-on pas pour toucher le pactole ?

Comique de situation, dialogues savoureux et coups de théâtre s'enchaînent jusqu'au final orchestré par la chère tata Lucie. Un dénouement forcément étonnant.

Ce roman, je l’ai lu en avril et par manque de temps, je n’avais pas écrit de billet. Alors mon avis sera court, je vais tenter de vous donner les impressions que m’a laissé le roman quelques mois après la lecture.

Je me souviens d’un roman qui m’a fait beaucoup rire. À gorge déployé même ! Ce qui m’arrive rarement en lisant un livre. Je souris souvent, je ricane quelquefois, mais j’éclate rarement de rire. Certains passages de ce roman m’ont littéralement fait crouler de rire ! J’ai adoré le côté grinçant de tata Lucie, une femme qui n’a pas la langue dans sa poche ! L’auteur entraîne ses personnages, loufoques à souhait, dans une aventure qu'ils n'oublieront pas de sitôt! Du bonbon… acidulé! :o)

8.5/10

Je vous laisse sur une succulente citation de tata Lucie :

"Le temps est carnivore : il mange des enfants aux yeux tendres et rieurs pour déféquer des adultes qui se disent honnêtes et responsables."

.

Je remercie l’auteur Philippe Saimbert et City Éditions pour l’envoi de ce roman!

.

.

L’héritage de tata Lucie, Philippe Saimbert, City éditions, 2010, 286p.

.

beeshappy1