fascination014e couverture:

Bella, seize ans, décide de quitter l’Arizona ensoleillé où elle vivait avec sa mère pour d’installer chez son père, affectueux mais solitaire. Elle croit renoncer à tout ce qu’elle aime, certaine qu’elle ne s’habituera jamais ni à la pluie, ni à Forks où l’anonymat est impossible. Mais elle rencontre Edward, lycéen de son âge, d’une beauté inquiétante. Quels mystères et quels dangers cachent cet être insaisissable, aux humeurs si changeantes? À la fois attirant et hors d’atteinte, au regard tantôt noir et terrifiant comme l’enfer, tantôt doré et chaud comme le miel, Edward Cullen n’est pas humain. Il est plus que ça. Bella en est certaine.

.

.

.

.

.

.

***

fascination024e couverture:

Rejetée par celui qu’elle aime passionnément, Bella ne s’en relève pas. Fascinée par un vampire, comment pourrait-elle retrouver goût à la pâle existence humaine? Pourtant il faut  vivre. Mais Bella n’a de goût pour rien, sinon le danger : alors elle entend la voix d’Edward, et éprouve l’illusion de sa présence. Comme s’il ne l’avait pas abandonnée, comme s’il tenait encore à elle. Bella échappera-t-elle à cette obsession amoureuse qui la hante. Jacob, son ami devenu loup-garou, pourra-t-il lui faire oublier son vampire? 

.

.

.

.

.

***

fascination034e couverture :

« Deux futurs, deux âmes sœurs… C’était trop pour une seule personne. Je compris que ce n’était pas Edward et Jacob que j’avais essayé de réconcilier, c’étais les deux parts de moi-même, la Bella d’Edward et la Bella de Jacob. Malheureusement, elles ne pouvaient coexister et j’avais eu tort de tenter de les y contraindre.

À présent, je ne doute pas de ce que je désire, ne de ce dont j’ai besoin… ni de ce que je vais faire, là, maintenant. »

.

.

.

.

.

***

fascination044e couverture :

« N’aie pas peur, murmurai-je. Nous sommes faits l’un pour l’autre. »

L’instant était si parfait, si juste qu’il était impossible d’en douter.

Ses bras se refermèrent autour de moi, me pressant contre lui…

« À jamais », renchérit-il.

Bella a fait son choix, et plus rien ne semble pouvoir l’empêcher de vivre ses rêves. Mais si ce choix s’avérait bien plus dangereux qu’il n’y paraît? Et si Bella risquait d’y perdre la vie?

.

.

.

.

.

.

.

.

J'ai pris plus de 2 ans pour terminer la lecture de cette populaire saga de Stephenie Meyer. J'ai lu les deuxobjectif_PAL premiers tomes à l'automne 2007 et je ne croyais pas lire les tomes suivants. Ça c'était AVANT la folie Twilight. Après tout le tapage que la série a engendré, je n'ai pas eu le choix d'aller voir, juste par curiosité, ce que j'avais raté. Bon, ok, j'aurais pu attendre de voir les films, mais j'ai TELLEMENT détesté le premier (j'étais mal à l'aise pour l'équipe derrière le film...) qu'il n'est pas question de poursuivre! C'était une véritable torture! Alors, je me suis résigné à lire Hésitation et Révélation - plus de 1200 pages quand même! Je n'ai pas trouvé la série nécessairement mauvaise. C'est de la littérature ado, je dois être indulgente, mais j'ai trouvé le style assez pauvre, très basique et la traduction est très désagréable, il y a une profusion de fautes d'orthographes et de coquilles. Ça a vraiment dérangé ma lecture.

En général, les personnages m'ont plu. Charlie, les Cullen, les Volturi, les Quileute mais le personnage de Bella m'a profondément exaspéré. Souvent, elle m'a fait lever les yeux au ciel... Je n'ai pas pu résister au charme d'Edward, lui, il m'a fait soupirer... Ahhhhhh! (L'Edward dans ma tête, pas Robert Pattinson, nuance!)

Et j'avoue que l'idée de base est assez extra! L'histoire d'amour entre un vampire et une humaine, le triangle amoureux, j'ai embarqué à fond. Les scènes d'action aussi m'ont captivée. Je comprends entièrement l'engouement des jeunes filles pour cette saga. Je suis peut-être juste un peu trop vieille ou pas assez romantique pour totalement l'apprécier! :o)

.

6.5/10

.

.

stephenie_meyer_2Fascination, Stephenie Meyer, Hachette jeunesse, 2005, 512p.

Révélation, Stephenie Meyer Hachette jeunesse, 2008,759p.

Tentation, Stephenie Meyer, Hachette jeunesse, 2006, 576p.

Hésitation, Stephenie Meyer, Hachette Jeunesse, 2007, 610p.

coin_cadre_petit