Chloe_Arrive_En_Ville4e couverture:

"Charmant ce type, hé, hé, tu en as bu combien déjà ?"

Rien ne va plus pour Chloë. Elle est licenciée le jour même où elle emménage dans son nouvel appartement et Jake, son amoureux, lui annonce qu’il veut prendre une pause. Heureusement, il y a les copines… Et le nouveau bar de son nouveau quartier qui devient pratiquement une extension de son logement. Cette fréquentation assidue l’amène d’ailleurs à se poser des questions sur sa consommation d’alcool. Dépendance ou simple divertissement? Il faut dire qu’Artie, le serveur, n’y est pas pour rien…

Racontée avec humour et ironie, Chloë arrive en ville est la chronique d’une remise en question. Celle d’une fêtarde impénitente qui tente de prendre un nouveau départ.

.

.

Je suis vraiment désappointée par cette BD. Je suis une grande fan du travail d'Eva Rollin, je trouve son coup de crayon vraiment savoureux, ses personnages prennent vie au bout de son crayon, mais ici, le charme n'a pas opéré. J'ai trouvé l'histoire vraiment moche, les dessins sans éclats, à la mesure de son héroïne fadasse et alcoolique, qui ne fait que boire, boire, boire, c'est triste à en mourir - quand c'est supposé être drôle... Mais alors là, avec moi, ça n'a pas fonctionné une seule seconde. Passez votre tour, je vous le conseille!

.

3/10

Chloë arrive en ville, Jacinthe Leclerc & Eva Rollin, Glénat Québec, 2009, 48p.

.

.

smieylabeille2